Créer son blog – Gratuit ou auto-hébergé ? Les solutions à la loupe

Créer son blog ? Comment faire le bon choix

créer un blog gratuitCa y est, vous êtes décidé à vous lancer dans le bloging, et pour cela il vous faut créer un blog !

Seulement voilà, devant le nombre ahurissant d’offres vous ne savez plus où donner de la tête, vous redoutez de vous planter dans le choix. Et vous avez parfaitement raison.

Mais rassurez-vous une fois arrivé en bas de ce post ou billet (c’est comme ça qu’on appelle aussi les articles de blog) cela n’aura plus aucun secret pour vous.

Déjà vous allez devoir choisir entre deux formules :

La première, créer son blog, sur une plateforme gratuite telle que Blogger.com, canalblog.com,  WordPress.com, over-blog.com, Tumblr.com.

Pour des raisons qui vont rapidement paraitre claires à vos yeux, vous comprendrez rapidement que ce n’est pas la solution idéale.  Nous verrons pourquoi en détail dans moins de deux minutes.

La seconde formule, appelée “blog auto-hébergé”, consiste à créer votre blog  vous-même de A à Z. Mais je vous rassure de suite, nul besoin de devenir champion du monde en informatique, quelques bonnes notions de base vous suffiront amplement pour mener à bien ce projet.

Alors voyons immédiatement les avantages et les inconvénients de chaque formule :

1 – Créer son blog sur une plateforme de blog gratuite.

Les plus :

– C’est gratuit et vous permet donc de vous tester au bloging avec zéro risque financier.

– Facile et rapide à mettre en œuvre, dans moins de 15 minutes, c’est parti, vous bloguez sans aucune connaissance en informatique.

– C’est sans souci, toute la partie maintenance technique (mises à jour, etc …) est assurée par la plateforme.

– Vos pages vont rapidement se trouver dans l’index des moteurs de recherche comme Google, Bing, Yahoo qui aiment les grosses plateformes.

Les moins :

– Vous n’êtes pas vraiment chez-vous. En clair cela veut dire que vous êtes sous le “joug” de la plateforme qui peut même vous bannir pour différents motifs si ça les prend (le simple fait de laisser votre blog inactif trop longtemps en est un parmi beaucoup d’autres).

– C’est limité. Si par la suite vous aimeriez y apporter des améliorations techniques, ne serait-ce que pour y installer une extension ou un thème qui ne sont pas disponibles sur la plateforme … ben vous devrez vous en passer.

– Un blog créé sur une plateforme gratuite n’est pas vraiment personnalisable. Vous allez donc vous retrouver avec un blog qui va se fondre dans la masse. Et bien qu’avec le temps ce côté se soit amélioré sur les plus grandes plateformes, les thèmes qui sortent un peu du lot sont souvent payants et … chers ! De toute façon, le côté “unique” vous pouvez mettre une croix dessus …

créer un blog auto-hébergé– Si vous comptez vous servir de votre blog professionnellement, oubliez vite. Effectivement, le blog gratuit est facile à reconnaitre ne serait-ce que par son nom. Admettons que le nom de votre entreprise soit Tartempion, au lieu d’avoir un nom de domaine bien à vous ce qui donne tartempion.com ou tartempion.fr, vous allez vous retrouver avec un sous-domaine ce qui donne quelque chose dans le style tartempion.wordpress.com ou tartempion.blogger.com. Avouez que ça fait plus bricoleur du dimanche, non ? Vous devez quand même savoir qu’il vous est possible d’obtenir votre propre nom de domaine sur certaines plateformes gratuites, mais cette option est payante et ne vous dégage pas des autres inconvénients.

– De plus, certaines plateformes interdisent la publicité. Si vous contiez monétiser votre blog de cette façon, vous devrez souvent vous en priver.

Un inconvénient supplémentaire et de taille : si vous publiez du contenu de qualité et en quantité sur un un tel blog, et que celui-ci finit par être bien classé par les moteurs, le jour où vous déciderez de changer, de “déménager”, tout votre référencement sera perdu.

Vous m’avez compris, créer son blog sur une plateforme de blogs gratuite, peut être une solution pour démarrer pour y “gouter” ou vous tester pour voir si l’activité de blogueur est bien pour vous, mais si vous décidez de vous y mettre sérieusement, je vous conseille vivement la formule “auto-hébergée”

Si toutefois vous optez pour créer un blog gratuit voici une liste des plateformes les plus importantes :

– WordPress.com : Ma préférée, d’autant plus que si vous décidez d’auto-héberger un blog WordPress par la suite, ça ne vous changera pas trop. Attention, pour que se soit clair dans votre esprit, WordPress.com, comme nous l’avons vu est une plateforme d’hébergement gratuite, à ne pas confondre avec le le CMS (content manage système, en anglais) WordPress qui est un script php que vous devrez installer sur un serveur dans le cadre d’un blog auto-hébergé. Vous pouvez télécharger ce script gratuit en français sur fr.wordpress.org.

– Blogger.com (Passage obligé par un compte Google, si vous n’en avez pas déjà un)

– Tumblr.com

– Over-blog.com

– Canalblog

2 – Créer son blog auto-hébergé

Les plus :

– Vous avez votre propre nom de domaine qui identifie votre marque (tartempion.com)

– Vous êtes chez vous ! C’est bel et bien votre propre blog, et vous n’aurez de comptes à rendre à personne.

– Vous avez directement accès au serveur via FTP, vous pourrez y installer les plugins, personnaliser votre thème, rajouter des pages supplémentaires, squeez pages, pages de vente, etc… en dehors du CMS. Pour résumer, vous pouvez le personnaliser à l’extrême à condition d’avoir quelques notions en html, ccs, et php. Mais je vous rassure, ce n’est pas sorcier, j’ai commencé passée la quarantaine, donc vous devriez aussi y arriver. D’autant plus que vous trouverez facilement beaucoup d’explications à ce sujet sur internet.

Les moins :

– Ce n’est pas gratuit, mais néanmoins très abordable. Comptez entre 50 et 60 euros par an pour l’hébergement et le nom de domaine.

– Il vous faudra quelques connaissances techniques.

– C’est tout pour les moins !

Les principaux scripts php (CMS) gratuits pour créer votre blog.

WordPress. De loin mon préféré. Il est facile à prendre en main, vous trouverez en plus une multitude de plugins et de thèmes gratuits pour ce CMS qui est installé sur près de 70 millions de sites à travers le monde.

Pluxml. Il a l’avantage d’être léger. Il fonctionne sans base de données. Mais il est aussi beaucoup plus limité que WordPress.

Je ne ferai pas de commentaire sur les suivants que je connais moins, mais sachez toutefois qu’ils existent. Vous pouvez les essayer gratuitement et ainsi vous faire votre propre avis.

Dotclear

Joomla

B2evolution

Lifetype

Nucleus

Drupal

Movable type

Comme pour les plateformes gratuites, il en existe bien sûr beaucoup d’autres. Mais si vous ne voulez pas vous casser la tête, optez pour WordPress. Et je n’ai vraiment aucun intérêt personnel à dire cela.

Autres articles qui peuvent vous intéresser :

Quoi vendre sur internet ?

Comment donner un aspect professionnel à votre blog même si vous êtes débutant

3 types de marketing d’affiliation dont mon préféré

5 techniques de rédaction redoutables pour convaincre vos clients

Revenus passifs sur internet ? 4 vérités qui brisent le mythe

Produits d’information : Comment trouver une niche de marché rentable

3 stratégies éprouvées pour gagner de l’argent sur internet